Appel à com : Humour dans le bassin méditerranéen (DL 15.10.2012)

L’humour dans le bassin méditerranéen

« Humour dans le Bassin Méditerranéen: contacts linguistiques et culturels »
Tozeur  (Tunisie)  12 et 13 avril 2013

Appel à communication pour un Colloque international
Université de Gafsa
Institut Supérieur des Etudes Appliquées aux Humanités de Tozeur
Département de français
Date limite de soumission des résumés à envoyer à : mogf_2000@gmail.com avant le 15 octobre 2012

Le Bassin Méditerranéen, carrefour des civilisations depuis l’Antiquité, a toujours été un lieu de croisement, d’hétérogénéité et d’échanges de toutes sortes. Le brassage culturel et les contacts linguistiques ont souvent été une source de création dans les domaines artistique et littéraire. Le colloque international de l’université de Gafsa aura lieu à Tozeur en Tunisie en avril 2013, il a pour thème l’« Humour et le contact des langues dans le Bassin Méditerranéen », qui est en harmonie avec tout un fond culturel populaire de cette région méditerranéenne. En effet, les gens de la région du Djérid sont connus, entre autres, pour leur humour, visant à tourner en dérision l’ordre établi, voire certains tabous. C’est bien le propre de l’humour de remettre en cause l’Ordre et de transgresser l’inter-dit : dire ce que l’on n’a pas le droit de dire. Cette ambigüité de l’humour fait de lui un genre difficilement contournable, comment le décrire ? Par quels procédés, littéraires, sociologiques, linguistiques, voire psychanalytiques ? Et surtout comment le distinguer du « rire », de « l’ironie » et du « comique » ? Il est désormais question d’un genre hybride lequel fait croiser d’autres genres et de multiples approches. Les recherches sur l’humour sont plurielles, mais, au-delà des axes et des sujets habituels, que devient l’humour à l’ère du numérique, lorsque le « lol » et le « lulz » (rire gentil et rire méchant) émergent auprès des communautés électroniques ? A force des « mdr » (mort de rire), l’humour à en mourir devient un sujet d’actualité à travers les réseaux sociaux. Des questions se posent ainsi sur ses limites, si l’humour en connaît.

Vu la complexité de ses thèmes et la multiplicité des genres auquel il peut appartenir, l’humour nécessite une approche pluridimensionnelle convoquant des méthodes et des outils liés à des domaines variés comme l’analyse linguistique, la critique littéraire, l’analyse psychanalytique et autres. Outre des réflexions théoriques, les propositions de communication peuvent porter sur les thèmes suivants : – Humour et interculturalité. – Humour et métissage linguistique. – Humour au féminin et au masculin dans le Bassin Méditerranéen. – Humour et interdit (tabous, censure, etc.). – Humour et caricature. – Humour et bande dessinée. – Humour et peinture. – Humour et TIC. – Humour et e-réputation – L’humour en littérature. – L’humour dans le sketch et le one-man-show. – L’humour et la politique dans les médias depuis le printemps arabe. – L’humour et les philosophes méditerranéens. – L’humour au cinéma.

L’organisateur Le département de français (ISEAH Tozeur, Université de Gafsa)

Les partenaires – L’Unité de Recherche « Linguistique de la communication et de l’arabe tunisien » (Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba) – L’Association pour le développement des recherches sur le Comique, le Rire et l’Humour (CORHUM) – L’Institut Français de Tunisie.

Modalité de participation
Date limite de la soumission des résumés d’une page au maximum, mots clefs et quelques références bibliographiques à envoyer à :
mogf_2000@gmail.com avant le 15 octobre 2012
Réponse du comité scientifique : le 15 novembre 2012
Date prévue pour le programme définitif : le 30 janvier 2013


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *