Colloque Travail et Loisirs, 11-13.6.2014

Colloque Travail et Loisirs (Work and leisure), Neuilly-sur-Seine, 11-13.6.2014

Comment le travail se transforme par et dans le divertissement et comment le divertissement se requalifie en travail

RÉSUMÉ : Organisé par le GRIPIC CELSA Paris-Sorbonne, le colloque propose de questionner ce que le travail fait au divertissement et ce que le divertissement fait au travail ou, plus précisément, de s’arrêter sur la production contemporaine de formes hybrides entre travail et divertissement, et plus généralement travail et loisir : des serious games à l’usage des réseaux sociaux au travail, des Fab labs à la médiation du travail des amateurs, comment comprendre ces phénomènes d’hybridations ? S’inscrivent-ils dans une histoire du loisir et du travail ou doivent-ils être considérés comme une tendance actuelle ? Sont-ils propres à certains secteurs professionnels, certains métiers, certaines générations ou caractérisent-ils le monde du travail en général ? Comment ce phénomène est-il mis en visibilité par les usages communicationnels ? De quoi est-il le signe ou le symptôme ?

programme complet (et pdf) : http://calenda.org/289500

Programme

mercredi 11 juin 2014

14h00-14h30 Introduction au nom du GRIPIC par Adeline Wrona

Introduction du colloque par Véronique Richard et Hécate Vergopoulos

14h30-15h15 Conférence Jeu et travail : un jeu sans divertissement est-il possible ?, Gilles Brougère (EXPERICE, université Paris 13)

15h15-16h45 Session de communications Cadre et hors-cadre : le travail aux frontières, Animation : Aude Seurrat et Michèle Gellereau

L’entreprise, un terrain de jeu communicationnel pour les salariés. Aux frontières du travail et du hors travail, Anne Monjaret (IIAC, LAHIC-CNRS-EHESS), Yanita Andonova (LabSic, université Paris 13)

L’anomie temporelle : une possibilité d’émancipation par la transgression du temps-institution ?, Simon Le Roulley (CERReV, université de Caen Basse-Normandie), Le travail des politiques : une mise en spectacle sous forme de jeu ?

Le travail des politiques : une mise en spectacle sous forme de jeu ?, Françoise Boursin (GRIPIC, Celsa – université Paris-Sorbonne)

17h00-18h30 Session de communications Cadre et hors-cadre : le travail aux frontières, Animation : Aude Seurrat et Michèle Gellereau

« Lectures de loisir » ou « lectures de travail » ? Les pratiques de lecture chez les étudiants en classes préparatoires littéraires

Morgane Maridet (CERLIS, université Paris 3), Entre salariat et bénévolat : hybridations et nouvelles configurations du travail associatif

Amaia Errecart (LabSic, université Paris 13), « Le secret est de ne pas s’arrêter » : le loisir et le travail dans un club de troisième âge

Fabiela Bigossi (Université fédérale de Rio Grande do Sul)

jeudi 12 juin 2014

10h00-10h45 Conférence : Le travailleur-joueur-consommateur-citoyen : questions de rôles, d’engagement, d’institution et d’imaginaire. Regards pluriels, regards croisés, Françoise Bernard (IRSIC, Aix-Marseille université)

10h45-12h15 Session de communications Formes et esprit du jeu dans le management, Animation : Christian Le Moënne et Olivier Aïm

Des relations du loisir et du divertissement au management. Diversité des formes et ressorts de la gouvernementalité, Thomas Heller (GERIICO, université Lille 3)

Les pratiques ludiques au travail : un monde comme si ou comme ci ?, Stéphane Le Lay (EPTA, CNAM) et Duarte Rolo (EPTA, CNAM)

C’est au Stade de France que l’accès à l’emploi se joue. Description et analyse d’un dispositif de divertissement, Olivier Pégard (Lab’Urba, UPEC)

14h00-15h30 Session de communications Formes et esprit du jeu dans le management, Animation : Sophie Corbillé et Julien Tassel

Le jeu au service de la performance dans l’organisation, Julie Trévily (PREFics, université Rennes 2)

Médiagénie du jeu, génie du média jeu : quand souffler n’est pas jouer. De la relation entre « jeux institutionnels » et « communication managériale », Marine Allein (GRIPIC, Celsa – université Paris-Sorbonne)

Le jeu de rôles au travail : usages patronal et salarial du jeu, Pierre Lénel (LISE, CNAM-CNRS) et Emmanuelle Savignac (CERLIS, université Paris 3)

15h45-17h15 Table-ronde Cadre et hors-cadre : l’extension des lieux de travail, Animation : Véronique Richard

17h30-18h30 Animation théâtrale Cap-Là

 vendredi 13 juin 2014

9h00-9h45 Conférence C’est un métier que de faire un livre, comme de faire une pendule, Didier Alexandre (Observatoire de la vie littéraire, université Paris-Sorbonne)

9h45-11h15 Session de communications Mises en scène et mises en jeu du travail, Animation : Emmanuelle Lallement et Valérie Jeanne-Perrier

Les conditions sociales d’un rapport ludique à l’activité, au travail, Marie-Anne Dujarier (LISE, CNAM-CNRS)

Une archéologie de l’amitié, Nicole D’Almeida (GRIPIC, Celsa – université Paris-Sorbonne)

Le « spectacle » des risques professionnels : théâtre d’entreprise et films d’animation évoquant des thématiques de santé-sécurité au travail, Lucile Desmoulins (DICEN-IDF, UPEM) et Stéphane Vaxelaire (INRS)

11h30-13h00 Session de communications Mises en scène et mises en jeu du travail, Animation : Emmanuelle Lallement et Valérie Jeanne-Perrier

De l’habileté dans les interactions numériques aux compétences professionnelles de l’animateur de communautés en ligne, Valérie Larroche (ELICO, université Lyon 3) et Hélène Piment (ELICO, université Lyon 3)

Open space numérique, mise en scène continue. Facebook ou la professionnalisation de soi, Lina Zakhour (université Saint-Joseph – IDEES, université Saint-Esprit de Kaslik)

Approche communicationnelle des hybrides jeu-métier et travailloisir dans le jeu en ligne, Marion Rollandin (GRIPIC, Celsa – université Paris-Sorbonne)

13h00-13h30 Clôture du colloque par Véronique Richard et Hécate Vergopoulos

 

Infos pratiques :

Contact : colloque.travail-loisirs@celsa.paris-sorbonne.fr

Lieu : 77 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine

Frais d’inscription : 40 euros (à régler sur place)

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *